Partagez|

[Partenaire] RPG Criminal Minds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Sir Miles Messervy
T'as vue? C'est mon nom
avatar
Messages : 600
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 22
Localisation : Partout et surtout ailleurs...
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: [Partenaire] RPG Criminal Minds Mar 23 Avr - 13:21

RPG Criminal Minds
.
Welcome to the Behavioral Analysis Unit
«None of us are saints. » Albert Fish.

CONTEXTE


« Réduire les salaires, Monsieur le Maire ? Êtes-vous certain que cela soit la bonne solution ? Diminuer les salaires reviendraient à réduire les effectifs, or, nous manquons cruellement de personnel et…
Vous m’avez parfaitement compris, Erin. Le budget annuel accordé au Behavioral Analysis Unit est bien trop élevé pour une aussi petite ville comme Quantico et nous ne pouvons pas nous permettre de délaisser les habitants de la ville.
Justement ! Ne pensez-vous pas que donner davantage de ressources au Département des Sciences du Comportement serait une preuve de l’attention que nous leur portons ? Le Département a été mis en place pour appuyer le FBI afin de protéger la population. Pas pour agrandir leurs écoles. »

Richard poussa un soupire ; autant il s’entendait très bien avec Erin dans la vie de tous les jours, autant il devait admettre qu’elle savait se montrer têtue et hargneuse dès que la question du BAU était soulevée. Il ne pouvait pas la blâmer ; c’était son job, c’était normal. Il se tourna vers le Directeur du Federal Bureau of Investigation, Robert Mueller, mais celui-ci affichait un air d’impassibilité totale. Ceci dit, Richard nota qu’il prenait appui sur l’accoudoir droit, se rapprochant légèrement d’Erin Strauss et signalant ainsi son point de vue sur la question. Richard était donc seul sur ce coup-là.

« Ecoutez… L’affaire sur le meurtre du magistrat Powell a été un véritable désastre ; le meurtrier court toujours et vos hommes n’ont pas la moindre piste. Or, cette enquête était celle qui demandait le plus de ressources ; en tant que Maire de Quantico je ne peux pas me permettre de déverser une somme plus que considérable pour une enquête qui stagne et qui en est toujours à son point de départ… D’autant plus que l’hiver est là et la fête annuelle pour Halloween a, elle aussi, tournée au fiasco. A un tel point que nous avons été contraints de l’annuler au bout de deux jours seulement sur les deux semaines initiales ! Il est hors de question que les légers incidents survenus se reproduisent dans…
En parlant d’incidents vous voulez parler des morts à la pelle au stand de tirs ou de l’agent fédéral retrouvée morte ?
Que ce soit l’un ou l’autre, nous ne pouvons pas parler de simples accidents », intervint alors Eric Vancraft, sheriff du comté d’Arlington. « Cela a semé la pagaille dans les rues de Quantico et des villes alentours ; certains parlent même de complot et de meurtriers en séries. La panique s’est installée, nous n’avions plus vu cela depuis les tours jumelles.
Réduire le budget de ceux qui protègent la ville serait une erreur, surtout maintenant » reprit Erin, les yeux rivés sur Richard.

Il y eut un nouveau silence. Richard détestait ces réunions. Il était l’annonciateur des mauvaises nouvelles, le mauvais augure. Mais il n’était qu’un simple intermédiaire. Les décisions venaient de bien au-dessus de lui. Le pays entier devait faire face à cette restriction budgétaire suite à la crise économique. Et les élections présidentielles en approche n’aidaient en rien. Richard retira ses lunettes, se frotta les yeux et resta ainsi, sans bouger, une poignée de minutes tout au plus.

« N’oubliez pas l’ouragan Sandy qui a ravagé notre côte il y a quelques semaines seulement. Il nous faut des ressources financières pour nous remettre des pertes et pour reconstruire ce que l’ouragan a détruit sur son passage.
Et à cause d’une catastrophe que nous ne pouvions pas contrer, vous voudriez empêcher nos agents de faire leur boulot correctement ?
Je ne veux pas les empêcher d’exercer, il serait juste plus judicieux de revoir les effectifs et les salaires de chacun. L’agent Monroe a demandé sa mutation au Bureau Fédéral de Portland, en Oregon et l’agent spécial Jones a, si je ne m’abuse, rédigé une lettre de démission, non ? Après, il vous suffit de faire un tri parmi le personnel. L’agent McLinder, par exemple, si besoin est, vous pouvez la virer ou la faire muter. C’est l’unique moyen d’empêcher une baisse de salaire trop importante. Et puis nous allons réduire l’utilisation des jets pour traverser les Etats-Unis. Désormais, lorsque l’enquête sera du côté de la Côte Est, les équipes devront se contenter du train.
Et comment sommes-nous censé choisir qui virer et qui garder ? On tire à la courte paille ? » hasarda Robert.
« Vous êtes intelligent, Robert, vous trouverez j’en suis certain. Bien, passons maintenant aux enquêtes prioritaires… Il va de soit que les étranges faits qui se sont déroulés lors de la fête d’Halloween sont notre priorité ; je tiens à ce que l’on enquête sur les mystérieuses morts du stand de tirs. Cette affaire n’est pas claire. Je veux qu’une équipe soit sur cette enquête !
Et l’agent fédéral ?
On peut confier l’affaire à des agents si vous le souhaitez ?
Bien sûr que je le souhaite ! Il s’agit-là d’un de mes hommes ! Je veux que le coupable soit mis derrière les barreaux.
Ne vous en faîtes pas, Robert. J’ai déjà mis ma meilleure équipe sur le coup » prévint Erin Strauss. « L’enquête qui mérite d’être éclaircie, selon moi, c’est le mystère de la maison hantée. Nous savons que nous ne pouvons pas faire sortir toutes les personnes coincées dans cette maison hantée car une bombe semble être cachée et nous n’avons aucun moyen de les joindre. Nous ne savons rien de ce qui se passe à l’intérieur, cela m’inquiète.
Il n’y a pas que vous Erin, que cela inquiète… Plusieurs bons citoyens de la ville sont coincés à l’intérieur, mais des agents et des policiers en font partis, je pense donc qu’ils règleront ce problème directement de l’intérieur. »

Un malaise s’installa parmi les quelques personnes présentes autour de la table. Tous pensaient la même chose mais aucun n’osait le dire. La même peur les tenaillait. Quantico décelait beaucoup plus de mystères que les pays alentours pouvaient penser. Robert craignait que la terreur ne s’empare totalement des habitants et que cela déclenche une guerre civile. Mais le scénario catastrophe était, pour l’instant, à bannir de son esprit. Il fit le tour de la table afin de régler les derniers éléments de cette réunion, répondre aux dernières questions et il quitta la table le premier. L’hiver ne faisait que commencer, à Quantico.

BONUS

RPG Criminal Minds est né le dimanche 25 Octobre 2009 et en est à sa cinquième version version différente sur sa troisième adresse. Le plus petit de ce forum est qu'il accepte les débutants en exigeant un minimum de dix lignes seulement. Il compte à ce jour 100 membres pour un total de 24 400 messages postés.
• Les agents qui supervisent le Behavioral Analysis Unit sont Aaron Hotchner, Derek Morgan et Nolan Baker. Et les chefs d'équipes sont Emily Prentiss, Juliette Riley et Alicja L. Zeleski.
• N'oubliez pas de lire le règlement intérieur du Behavioral Analysis Unit, avant de venir postuler pour un poste au sein du Département pour arrêter des criminels assoiffés de sang.
• Copyright exclusif à RPG Criminal Minds ; le codage du design a été entièrement réalisé par Sevnol, les fiches par Tashaa et les textes sont les résultats de l'ensemble du staff de RPG CM. Toute reproduction, partielle ou intégrale est interdite. Merci de respecter notre travail ©




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelunaticworldofjanus.over-blog.com/

[Partenaire] RPG Criminal Minds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» RPG Criminal Minds
» Mini Intrigue :: Criminal Minds
» Criminal Minds
» JAXLANA ⇝ Criminal minds.
» Pour devenir partenaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone Flood :: Partenariats :: Nos Partenaires-