Partagez|

-Solitude & Rencontre- ( Mademoiselle Vesper Lynd )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


James
T'as vue? C'est mon nom
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 02/11/2012
Age : 41
Localisation : Partout.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: -Solitude & Rencontre- ( Mademoiselle Vesper Lynd ) Dim 31 Mar - 22:15

Voilà maintenant deux semaines que Bond avait quitté le Royaume-Uni. Pour cause ? Besoin d'air frais et de nouveauté. A vrai dire, Bond avait goûté à tous les plaisirs qu'offrait le monde. Du moins, les plaisirs légaux. Il laissait la drogue et autres activités pour les faibles. James était l'éxemple parfait de l'homme à l'hygiène de vie irréprochable.

Ce matin là, l'agent faisait son entraînement quotidien. En pleine série de pompes, il regardait droit devant lui. Le lac Léman était somptueux, et le soleil apparraissait petit à petit. Il était six heures du matin. On sentait que l'été était proche. Lorsqu'il acheva sa dernière pompe, il ouvrit la fenêtre du somptueux appartement où il se logeait. Il se trouvait à Yvoire, petit village célèbre en France pour son statut de patrimoine national. On y respirait l'air pur, sentait l'eau fraîche du lac, naviguait sur des bateaux, mangeait bien et passait des soirées tranquilles, en résumé, c'était le coin idéal pour oublier ses tracas et se ressourcer. Lorsque la bise du matin le soulagea, il reprit son entraînement. Après ses quatres séries de pompes, il entamait les abdos. Muscle important pour cet agent qui s'infiltre dans tous lieux incongrus, sans oublier le lit d'une femme. Cela fait toujours partie de ses missions, ou dirons-nous plutôt, un bonus. Bizarrement, la dernière femme qu'il fréquentait remontait à environ six mois. C'était cette française, Solange. Qui mourut d'une overdose d'héroïne. Bond ne savait pas que la jeune femme se droguait. Si il l'avait su dès le début aucune histoire ne se serait créée. Mais bon, c'est ça le jeu de séduction. On y trouve son compte ou au contraire, une déception. Peu après la mort de Solange, Bond fit comme avec les chocs traumatiques légers qu'il a quand il tue quelqu'un. Sur le jeu de l'action, il pourrait en descendre une centaine, mais c'est quelques jours après que viennent les sombres émotions. La mort de sa jeune conquête lui fit le même effet, qu'il stoppa après une semaine d'alcool et d'anti-dépresseurs. Jeune, il n'avait pas de problèmes pour oublier ses victimes ou personnes chères. Mais plus il prenait de l'âge, plus la valeur de la vie prenait de l'ampleur à ses yeux. Aujourd'hui, si il mourrait, qui aurait-il ? M et René ? Deux personnes de confiance qui avec le temps ne l'avait jamais déçu. Mais pour un homme comme lui, ce n'était pas assez. L'agent ne révait pas d'un enterrement de héros avec une centaine de personnes. Mais plus que deux personnes au-moins... Il entama sa dernière série d'abdos. Son ventre lui faisait mal, mais c'était normal, ce sont les contraintes de la musculation cette douleur. La douleur. Elément présent depuis son jeune âge et à chacune de ses journées. Bond se releva. Le torse gonflé à bloc, enfin, tout son corps l'était.

Transpirant, il retourna dans la chambre et saisit un maillot de bain moulant dans son dressing. Il regarda l'heure sur sa montre Omega: six heures et demi. Fin prêt, il sorti vers la terrasse et posa une serviette au bord du ponton. James se tenait debout et bien droit. Quoi de mieux que de nager tôt dans la matinée dans un Lac à la température aussi élevée que l'eau d'une bouteille dans un frigo. Il leva les bras, sauta puis plongea. Lorsqu'il fut submergé, la température le paralysa quelques micro-secondes. Bond ouvrit les yeux et remonta à la surface pour commencer à nager. Lorsqu'il arriva au centre du Lac, ce qui équivaut à un peu plus de six kilomètres et demi, il fit demi tour. James venait de faire plus de treize kilomètres à la nage. L'apollon monta par l'echelle du vieux ponton en bois, et prit sa serviette. Dans l'appartement, après une bonne douche et une bien rigoureuse toilette il s'habilla. Rien de bien compliqué, mais de diablement efficace. Une chemise en lin blanche cintrée, un jean slim fit et des chaussures en cuir italiennes. Il retroussa soigneusement les manches de sa chemise jusqu'à la moitié de son avant-bras. Enfin, un peu plus. Laissant apparaître la radieuse montre Omega Seamaster Planet Ocean. En sortant de son appartement, il cacha son Walther PPK derrière un livre dans la bibliothèque.

Il ferma la porte à clé, rangea cette dernière dans sa poche et se mit en marche vers un petit café au bout de la rue. Il s'assit à une table et c'est à ce moment précis qu'il la vit. Elle semblait être seule, du moins l'espérait-il, et lisait un magazine de mode assise à deux tables plus loin. Le serveur apparût et l'agent demanda un café et deux croissants. Quand le jeune garçon retourna à l'intérieur du commerce pour aller cherche sa commande, James observait discrètement la jeune femme. Il la regardait quelques secondes puis regardait le lac et recommençait ce cycle plusieurs fois lorsque son café fut servit ainsi que ses deux croissants. N'allez pas croire qu'un des deux croissants était pour la fille. Détrompez-vous, il était bien pour lui. Ayant malgré tout dégusté huit tartines et un bol de céréales au réveil, il allait manger ces deux croissants. Il fallait bien conserver cette masse fabuleuse de muscles. En avalant ce qu'il avait sur la table, Bond recommença son cycle de regards, tranquillement et discrètement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
T'as vue? C'est mon nom
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Invité



MessageSujet: Re: -Solitude & Rencontre- ( Mademoiselle Vesper Lynd ) Mar 2 Avr - 15:04

Cet après-midi, comme souvent ces derniers temps, Vesper était seule. Accoudée au balcon du petit appartment qu'elle possédait en France, elle regardait les gens continuant de se presser dans la rue. Et si elle en tuait un ? Tentant... Mais non seulement ça n'aurait pas été très malin en pleine journée, mais en plus, elle n'en avait pas très envie, il fallait l'avouer. Sifflotant l'air qui passait dans la radio tournant en fond sonore derrière elle, elle était sur le point de se servir un verre d'eau accompagnée d'un somnifère lorsqu'elle reçut un message d'une de ses rares amies : Héloïse.

" Salut toi ! Tu me rejoins au café au coin de ta rue ? Je suis sûre que tu te fais chier là! "
"Ok"


Réponse froide, mais en réalité, la tueuse souriait. Un peu de compagnie ne la tuerait sans doute pas. Elle enfila donc rapidement des talons noirs et sortit dans la rue, lunettes de soleil sur le nez, voulant mettre une barrière entre elle et le monde normal. Bien qu'elle ne soit pas loin de l'endroit conevenu, elle pressa le pas. Elle n'aimait pas les gens, c'était comme ça ! Arrivant devant la vitrine du café, elle se recoiffa rapidement et entra, saluant le patron qu'elle connaissait depuis un moment. Pendant cinq bonnes minutes, elle resta plantée dans la pièce, cherchant son amie des yeux. Puis une masse de cheveux rousses apparut entre les tables, et elle sourit une nouvelle fois avant de s'asseoir face à elle.

- Salut !
- Vesper ! T'as fait vite !
- Je suis pas fana de la rue, tu sais....
- Oui, c'est vrai !


Les deux jeunes femmes continuèrent à converser un long moment ainsi, mangeant et un buvant tranquillement. Leur amitié était pourtant étrange. En effet, Héloïse était l'exact opposé de Vesper. Rousse, décontractée et constamment de bonne humeur, elle contrastait fortement avec son amie, brune, réservée et maussade la plupart du temps. Mais ne disait on pas que les contraires s'attirent ? Cet adage se vérifiait donc avec les deux jeunes femmes. Alors qu'elles discutaient, le téléphone de la rousse se mit à sonner.

- Oui.... Maintenant ? Hum. Ok.

Vesper leva un sourcil interrogateur.

- Je dois y aller. Le boulot. Je suis désolée, j'aurais adoré rester ici, discuter avec toi...
- T'inquiètes, je sais ce que c'est. Allez, va !

Elle se firent la bise et Héloïse sortit du bâtiment, laissant la brune seule à une table. Saisissant un magazine qui traînait là, Vesper commanda à nouveau un fondant au chocolat, ne voulant pas rentrer chez elle tout de suite, malgré son aversion de la société. Pendant sa lecture, une sensation étrange s'empara de la jeune femme. Une sensation plutôt familière. Elle se sentait observée. Instinctivement, elle porta la main à la cuisse, où son arme était rangée en permanence. Elle releva ensuite la tête, scannant la pièce pour voir son potentiel agresseur.

Après vérification, elle s'apperçut qu'il s'agissait d'un beau blond, non loin de là, qui jonglait entre l'observation du paysage et elle-même. Discrètement, elle lui fit signe qu'elle avait remarqué son petit jeu, et l'invita par gestes à venir à sa table.
Revenir en haut Aller en bas


James
T'as vue? C'est mon nom
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 02/11/2012
Age : 41
Localisation : Partout.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: Re: -Solitude & Rencontre- ( Mademoiselle Vesper Lynd ) Dim 7 Avr - 15:13

James, souriant, s'éxécuta et prit son café. Elle n'avait pas l'air suspecte, du moins sur le moment. Evidemment, les plus belles femmes sont souvent les plus dangereuses, donc méfiance. Lorsqu'il s'assit, il posa son café et entama la conversation:

" Je vous remercie pour votre invitation. Comment-vous apellez-vous ? "

Il but une gorgée de son café et reposa la tasse délicatement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
T'as vue? C'est mon nom
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Invité



MessageSujet: Re: -Solitude & Rencontre- ( Mademoiselle Vesper Lynd ) Mer 17 Avr - 8:50

L'homme comprit ses signaux d'invitation, et débarqua à sa table, souriant, plus ou moins faussement, selon la perception de Vesper.

- Je vous remercie pour votre invitation. Comment-vous appelez-vous ?
- Mais de rien. Je m'appelle Vesper Lynd. Je vous retourne la question monsieur... ?


Elle héla le serveur pour qu'il lui apporte un café, puis fixa le blond droit dans les yeux, cherchant à déceler sa personnalité. Elle avait toujours été douée pour cela. Ce n'est pas pour rien qu'elle avait fini par devenir tueuse professionnelle après tout... Néanmoins, la jeune femme se força à poser un masque de bonne humeur et de sympathie sur son visage. Si elle l'analysait, l'homme ne devait cependant pas s'en rendre compte. Elle reprit donc la parole.

- Et puis... Vous me faisiez un peu pitié, seul dans ce bar. D'ailleurs, comment se fait-il que vous vous soyez retrouvé seul ? Vous n'avez pas le portrait type d'un solitaire, si je peux me permettre...

Elle continua à le fixer, amusée par la situation, jusqu'à ce que son téléphone vibre, sur la table. C'était Héloïse, qui finalement l'avertissait que son urgence de travail était une fausse alerte, et qu'elle pouvait revenir au bar. Elle sourit, voyant que son nouvel interlocuteur regardait plutôt indiscrètement son message reçu, et répondit à la rousse.

" C'est gentil, mais tu ferais mieux de rentrer te reposer, du coup ! Je me suis trouvé une nouvelle activité assez intéressante ! Bisous. V."

Elle rangea le téléphone dans sa poche cette fois-ci, ne voulant plus être dérangée, et posa ses deux coudes sur la table, de manière à pouvoir faire reposer sa tête entre ses mains. Elle arbora un grand sourire.

- Bien. Ou en étions-nous ?
Revenir en haut Aller en bas


James
T'as vue? C'est mon nom
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 02/11/2012
Age : 41
Localisation : Partout.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: Re: -Solitude & Rencontre- ( Mademoiselle Vesper Lynd ) Sam 11 Mai - 10:18

"- Mais de rien. Je m'appelle Vesper Lynd. Je vous retourne la question monsieur... ?

- Je m'appelle Bond. James Bond.

- Et puis... Vous me faisiez un peu pitié, seul dans ce bar. D'ailleurs, comment se fait-il que vous vous soyez retrouvé seul ? Vous n'avez pas le portrait type d'un solitaire, si je peux me permettre..."

Bond se mit à rire. La jeune femme était direct et n'avait apparemment peur de rien. Il répondit:

" Pitié ? Pourquoi utiliser ce mot au lieu de tout simplement dire que vous m'avez invité à vous rejoindre car je vous plait ? Le sourire au lèvres, il poursuivit. Pour être honnête je suis en vacances et j'avais simplement envie de me consacrer qu'à moi-même, voyez-vous ? Et vous ma chère, que faites-vous ici ? "

C'est alors que la jeune femme s'échappa quelques instants. En effet elle regardait son téléphone. Quelque chose d'urgent ? James posa ses yeux sur le message. Une fausse alerte. Il saisit sa tasse de café et avala une gorgée.

La jeune femme releva la tête vers l'anglais et demanda:

"- Bien. Ou en étions-nous ?

- Je vous demandais ce que vous faisiez ici ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
T'as vue? C'est mon nom
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: Re: -Solitude & Rencontre- ( Mademoiselle Vesper Lynd )

Revenir en haut Aller en bas

-Solitude & Rencontre- ( Mademoiselle Vesper Lynd )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» Mademoiselle "LYLY"
» Éternelle solitude | Lumi |
» Dans la solitude du desert.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde ne suffit pas :: Europe :: France-