Partagez|

Engagement et Avertissement [Dominic Greene]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Ernst Stavro Blofeld
T'as vue? C'est mon nom
avatar
Messages : 450
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 20
Localisation : Inconnue
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: Engagement et Avertissement [Dominic Greene] Sam 2 Mar - 15:42

Continent : Amérique
Pays : Brésil
Lieu : Belém
Heure : 14h34

Identification : Tov Kronsteen
Mot de passe : ******

Connexion du réseau SPECTRE



C'est dans l'un de ces immeubles que le n°6 de l'organisation terroriste s'était installé pour quelques temps. Il avait été envoyé à Belém pour des rendez-vous administratifs avec quelques investisseurs qui faisaient régulièrement des dons mais ne voulaient surtout pas être plus impliqués dans les affaires illégales du SPECTRE. Ils cherchaient juste à servir leurs intérêt en ayant quelques ressources économiques supplémentaire fournies par l'organisation terroriste en échange de leur participation financière dans les affaires du SPECTRE. Grâce à ces donateurs dont l'identité est un secret, l'achat de matériels supplémentaire fut possible et le financement des recherches scientifiques du n°2 furent réalisables. Tov Kronsteen est là alors pour parler du montant exact que ces investisseurs recevront. Plusieurs réunions furent organisées sur l'ensemble d'une semaine, le n°6 doit être présent pour représenter le n°1 de l'organisation.

Cet après midi là, Tov allait rencontrer un membre de l'organisation qui avait fait preuve de son talent et professionnalisme qui a mis en oeuvre durant les missions qui lui ont été confiées. Le n°1 du SPECTRE a fait la demande à ce qu'il fasse partie du Haut Conseil du SPECTRE en tant que n°3. Cet homme s'appelle Dominic Greene - PDG de Greene Planet. Il avait été remarqué par l'organisation terroriste quand il travaillait à l'époque pour Goldman Sachs. Ils lui ont fait une proposition qu'il a accepté et depuis Dominic travaille pour les intérêts du SPECTRE.

Kronsteen était installé dans un bureau au septième étage d'un immeuble de la ville. Il n'attendait plus que son invité pour commencer leur entretien. Les membres qui rentraient dans le Haut Conseil sont ceux qui sont le plus surveillé par le n°1. Faire partie des chefs de l'organisation peut-être quelque chose de bien mais la surveillance sera fortement augmentée et toute trahison sera punie par la peine capitale, la Mort...



Dernière édition par Ernst Stavro Blofeld le Dim 31 Mar - 14:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dominic Greene
T'as vue? C'est mon nom
avatar
Messages : 201
Date d'inscription : 27/02/2013
Age : 48
Localisation : Variante
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: Re: Engagement et Avertissement [Dominic Greene] Sam 2 Mar - 18:35



Un "entretien d'importance". C'était tout ce qu'on lui avait dit, avant de donner à Dominic l'adresse secrète du rendez vous... une entretien d'importance, dans le SPECTRE c'était aussi inquiétant que réjouissant à entendre. On pouvait avoir énormément à y gagner comme à y perde. Cependant, le financier se sentait d'humeur plutôt optimiste : que pouvait-on reprocher à l'excellent travail qu'il avait jusque là fournit pour son organisation ? Les bénéfices colossaux qui leur avait injecté, l'habileté dont il avait fait preuve à de nombreuses reprises (par exemple, il avait fait partie de ces décalés qui avaient osé prédire le scénario de la crise bancaire) ne pouvaient susciter que la reconnaissance, du moins l'estime de ses employeurs. Avait-il fait une grave erreur financière récemment, s'était-il planté dans un calcul spéculatif ou un projet commercial ? Si c'était le cas il ne serait sûrement pas le premier, même dans le SPECTRE, les "traders" sont faits pour vous faire gagner comme vous faire perdre des sommes vertigineuses... mais si on en croyait la réputation des chefs dans tout le réseau, et bien qu'il n'ai jamais parlé avec eux directement, on pouvait s'attendre à tout. Toujours est-il qu'il n'était pas de mauvaise humeur.

Bélem au Brésil. Ça n'avait rien d'inconnu pour aucun homme d'affaire, mais il ne s'attendait franchement pas à s'y entretenir avec le numéro 6 de l'organisation, ça faisait un peu "light". Durant le vol qui le transporta de New York à Rio, l'esprit de Dominic était traversé de belles pensées peu souvent brusquées par de sombres idées. Cela faisait longtemps qu'il convoitait (en fait, depuis ses débuts même) une place de grande importance dans le groupe, à la fois bien mieux rémunérée et synonyme de bien plus de gloire et... d'autorité, rêve qu'il n'avait toujours que touché du doigt : il pressentait qu'il était possible qu'on lui offre cela. Il pensa plusieurs fois à l'avenir de sa société Green Planet, soutenue par le SPECTRE (vivement le jour où celle-ci révélerait une utilité prépondérante dans le monde). Il restait néanmoins grave. S'il créait du rêve, son métier n'autorisait jamais à rêver, c'était compliqué, contradictoire, mais quelque chose qu'il fallait faire partie du métier pour comprendre. Quand il débarqua dans Belém, il faisait un après-midi radieux. Il fut prit de l'envie épicurienne de s'acheter une glace.

Arrivé au septième étage de l'immeuble, là où on l'attendait, Dominic se rendit à l'espèce d'accueil de la première pièce : on l'orienta vers le bureau du fond. Escorté de deux gardes du corps peu souriants là pour le "guider", il arriva devant la porte en acajou. Il frappa, et entra lorsqu'on lui donna l'autorisation. Il s'introduisit avec un sourire agréable, bien sûr forcé, celui qu'on appelait dans le métier "sourire stratégique" ou "sourire commercial" selon le contexte. Cette feinte était peut être convaincante, tant elle déridait son visage sérieux, mais certains lui trouvaient un air ironique, voir sournois.

_________________
----

*-En Libéralisme, notre notion induit la liberté de s'enrichir et d'entreprendre comme fondamentale, mais aussi que toute personne soit responsable de ce qu'elle fait de ses libertés, y comprit le chef d'entreprise ruiné qui n'a pas prêté su pousser l'audace et le chômeur qui n'a pas su donner assez de lui même pour conserver son travail ou en retrouver un autre -*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Ernst Stavro Blofeld
T'as vue? C'est mon nom
avatar
Messages : 450
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 20
Localisation : Inconnue
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: Re: Engagement et Avertissement [Dominic Greene] Dim 3 Mar - 10:49

Lorsque Kronsteen vit son invité rentrer dans son bureau, il remarqua un sourire sur le visage de Dominic. N'avait t-il pas peur que l'organisation l'ai convoqué pour mettre fin à ces jours. Non, il avait l'air confiant et sûr de lui en cet instant. Le n°6 se leva de son siège pour serrer la main de monsieur Greene puis se rassit aussitôt. Il portait son costard noir avec son nœud papillon qui lui portait chance lors de ses parties d'échec. L'entretien pouvait donc commencer, Dominic Greene serait-il à la hauteur de tenir un poste dans le Haut Conseil du SPECTRE ? Et bien, Tov lui annoncera le choix que le Haut Conseil du SPECTRE a décidé comme réponse à cette question.



Tout d'abord, je tiens à vous dire que je suis particulièrement ravi de pouvoir enfin faire votre connaissance. Nombreux sont ceux qui m'ont parlé de vous dans des termes convenables. Vous faites partie de notre organisation depuis déjà plusieurs années si je ne m'abuse. J'espère que vous vous amusez bien parmi nous. Tov ouvrit un dossier placé sur le bureau et commença à feuilleter les pages.A ce que je vois, vous avez accompli bien des choses... Vous êtes l'un de nos meilleurs calculateurs et orateurs que l'organisation ait connu. Vous n'avez fait aucune erreur dans vos missions, aucune tromperie à notre égard enfin rien qui ne puisse rendre votre cas indésirable.

Le Haut Conseil du SPECTRE a décidé de vous offrir le post de n°3 de l'organisation. Vous serez le nouveau représentant diplomatique de l'organisation. Votre travail sera d'une importance capitale pour les actions de notre organisation. Ils consistera à mettre en oeuvre vos talents de diplomate pour convaincre des trafiquants, des terroristes ou encore des hommes politiques de rejoindre notre cause. Il faudra aussi assurer le bon déroulement de nos actions financières, pour cela vous travaillerez avec notre expert comptable n°8. Vous aurez plus de détails sur votre fonction en temps voulu. Nous attendrons de vous un travail appliqué et soigneux. Si toutefois, vous n'arrivez pas à tenir correctement ce poste alors nous vous remplacerons dans de brefs délais. Vous pourrez rencontrer les membres du Haut Conseil sauf le n°1 et vous pourrez participer à nos réunions sur notre réseau satellitaire qui à été installé depuis déjà deux ans. Pour vous connecter au réseau SPECTRE, votre identifient sera " Dominic Greene " et vous devrez ensuite choisir un mot de passe. Vous pourrez, à partir de là, participer à nos réunion pur parler de l'avenir de notre organisation, des opérations mises en oeuvre et de notre évolution économique.

Je vous souhaite la bienvenue parmi les dirigeants de notre organisation. Vous faites partie de la cour des grands maintenant, j'espère que cela vous fera plaisir n°3. Avant que vous vous en alliez, avez vous des questions à me poser ou voulez vous que je vous fasse un compte-rendu de la dernière réunion qui a eu lieu ? Mon emploi du temps est surchargé mais j'aurai bien deux ou trois minutes à vous accorder, n'est ce pas ?


Tov Kronsteen faisait exprès d'avoir l'air sympathique aux yeux du nouveau n°3 de l'organisation. Il n'aimait pas vraiment Dominic Greene, il y avait déjà eu des traîtrises récemment dans le Haut Conseil même du SPECTRE. Tout soupçon cessèrent et les trahiront aussi mais le n°6 ne voulait surtout pas que ce carnage recommence. Avec la mort du n°13, les membres du Haut Conseil furent calmées mais ce nouveau membre ne doit surtout pas pousser les autres à la trahison. Dominic Greene est un fin calculateur qui est très malin derrière ces airs de gentil homme d'affaire. C'est pour ça que Kronsteen gardera de loin un oeil sur ce nouveau membre.



Dernière édition par Ernst Stavro Blofeld le Dim 31 Mar - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dominic Greene
T'as vue? C'est mon nom
avatar
Messages : 201
Date d'inscription : 27/02/2013
Age : 48
Localisation : Variante
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: Re: Engagement et Avertissement [Dominic Greene] Dim 3 Mar - 19:45


Je, mais... attendez !! Il était à peine entré, s'était à peine assit, et sans intro, longue préparation, questions, on le numéro 6 lui déclarait en quelques secondes qu'il allait être... numéro 3 du SPECTRE !!! Attendez, c'était impossible, c'était un poisson d'avril. Ou plutôt cela cachait quelque chose d'inquiétant. C'est ce qu'obligatoirement, instinctivement il pensa, les premières secondes, comme n'importe qui n'ayant jusque là jamais vu le numéro 2 et jamais dirigé aucune opération prépondérante. Mais avant que le numéro 6 ait fini son discours, il avait comprit que ça ne pouvait être un mensonge ni une plaisanterie, de la part du SPECTRE c'était impossible. On lui annonçait sa nouvelle place sans fioriture parce que c'était dans la logique de l'organisation, et sans s'attarder parce que le haut-conseil avait des horaires plus exigeants que ceux d'un travailleur japonais. Mais, numéro 3... on ne nommait pas un inconnu numéro 3, surtout pas dans le SPECTRE, même quand il avait travaillé très brillamment et des années pour l'organisation, et révélé les qualités idéales : il aurait cru qu'il aurait fallu dix ans minimum, et au moins bien connaitre le numéro 3 et 2. Mais peut être que cette organisation était bien différente des autres, qu'elle était la moins ploutocrate, la plus idéale et efficace. Auquel cas, elle méritait le plus immense des respects (plus que le meilleur des gouvernements démocratiques !)

Comment ressentait-il l'offre de ses supérieurs ? Avec un immense réjouissement bien sûr ! C'était bien plus que ce qu'il espérait il fallait dire ! Un rêve offert sur un plateau. Peut être trop gros d'ailleurs, avec une telle responsabilité dans les mains, il se ferait écraser. Mais on ne refuse pas une offre du SPECTRE, surtout qu'elle n'est pas entièrement une offre. Et on ne refuse pas un rêve. Il n'avait connu un tel évènement qu'à l'annonce de son obtention de son premier poste de trader et à l'invitation de la prestigieuse Goldman Sachs pour devenir un de ses premiers traders.Il aurait bien bondit de joie, dansé la polka et serré trois fois la main de son interloctueur à lui broyer les phalanges tout en le remerciant chaleureusement -mais il était Mr. Greene, un homme calme, tranquille, réfléchi... et pas suicidaire.

"Et bien... Je vous remercie de cette place que vous m'offrez. C'est un très, très grand honneur, plus que je n'aurai osé espérer. Croyez que je m'acquitterai pleinement de cette fonction, enfin, j'espère pouvoir y arriver, je m'engage à donner de mon meilleur."


Hésiter n'était vraiment pas son genre, mais il était normal qu'en ce moment précis il ne puisse y échapper.

Avant que vous vous en alliez, avez vous des questions à me poser ou voulez vous que je vous fasse un compte-rendu de la dernière réunion qui a eu lieu ? Mon emploi du temps est surchargé mais j'aurai bien deux ou trois minutes à vous accorder, n'est ce pas ?

Non, ça devait se terminer maintenant ? L'inauguration d'un émir aurait été accompagnée de deux minutes de discours ? Où était le champagne ? Hélas, il fallait s'y faire, et ronger sa frustration dans son coin.

"Pour commencer, j'aurai cette question à vous poser : je respecte votre choix et ne m'y opposerai en aucun cas, mais, pourquoi me donner un poste aussi élevé que numéro 3 ? Je n'ai jamais été auparavant dans votre conseil, mes cheveux n'ont pas blanchi depuis que je suis ici, vous comprendrez que je suis très surpris... Je m'attendais au grand mieux à un ou deux numéro en dessous. Sinon, oui, j'écouterai avec plaisir le compte-rendu de cette réunion. C'est d'ailleurs un devoir, si je ne me trompe"

_________________
----

*-En Libéralisme, notre notion induit la liberté de s'enrichir et d'entreprendre comme fondamentale, mais aussi que toute personne soit responsable de ce qu'elle fait de ses libertés, y comprit le chef d'entreprise ruiné qui n'a pas prêté su pousser l'audace et le chômeur qui n'a pas su donner assez de lui même pour conserver son travail ou en retrouver un autre -*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Ernst Stavro Blofeld
T'as vue? C'est mon nom
avatar
Messages : 450
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 20
Localisation : Inconnue
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: Re: Engagement et Avertissement [Dominic Greene] Lun 4 Mar - 18:01


Mr. Greene, sachez que chaque numéro a une fonction particulière. Chaque domaine a un numéro qui détermine l'importance de la fonction pour notre organisation. Je suis le n°6 de l'organisation et ne croyait pas que vous êtes supérieur à moi. On ne donne plus beaucoup dans les chronologiques dont les premiers sont les plus importants ou les plus puissants. Le seul chef de l'organisation est le n°1. Les numéros ne servent qu'à dissimuler notre identité si vous voyez ce que je veux dire. Votre poste n'est pas élevé mais le chiffre qui vous a été attribué correspond à la place d'importance de votre domaine pour notre organisation. Ne croyez surtout pas que vous êtes l'un des dirigeants les plus importants du SPECTRE. Il vous faudra faire vos preuves et nous prouver que nous n'avions pas fait le mauvais choix en vous accordant ce poste.


Kronsteen ouvrit et alluma l'ordinateur portable qu'il avait sur son bureau. Il alla dans ses dossiers privés puis cliqua sur le compte-rendu de la dernière réunion. Le n°6 n'était pas présent à cette réunion, il avait eu un empêchement ce jour là. Il regarda le fichier sur son ordinateur puis commença à lire.

Compte-rendu de la réunion à dater du 27 Frévrier 2013. Absence des n°3, n°5, n°6, n°10, absence excusées par l'ensemble des membres présents... La réunion eut pour thème principal l'avancement de l'opération " Double Jeu ". Après confirmation de l'enlèvement de l'individu " William Livingston " et aussi des forces du SPECTRE prêtes à intervenir en Russie. L'opération fut officiellement lancée par le n°1 de l'organisation. Le n°4 de l'organisation confirme sa participation aux évènements à venir. Le reste n'est pas très intéressant ensuite... Vous n'avez pas besoin de connaître plus de détails sur cette opération. Vous saurez tout sur les prochains à venir mais pour celle déjà débutée ou terminée, vous n'en saurez rien pour notre sécurité et pour la votre Mr. Greene. Votre première mission vous sera transmise par quelqu'un d'autre que moi... Je pense que tout est dit, je vous dis donc au revoir n°3.

Tov en avait fini avec le nouveau n°3 de l'organisation et ne voulait surtout pas discuter encore plus avec celui-ci. Il avait des réunions à préparer et pleins d'autres choses à faire. Son séjour à Bèlem était vraiment surchargé et on lui avait confié la mission d'annoncer à Dominic Greene ses nouvelles fonctions au sein du SPECTRE. Kronsteen n'avait donc pas une minute à lui mais il savait que tout travail est récompensé. Surtout dans une organisation terroriste tel que le SPECTRE....



Dernière édition par Ernst Stavro Blofeld le Dim 31 Mar - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dominic Greene
T'as vue? C'est mon nom
avatar
Messages : 201
Date d'inscription : 27/02/2013
Age : 48
Localisation : Variante
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: Re: Engagement et Avertissement [Dominic Greene] Lun 4 Mar - 22:19

[font=Times New Roman][size=12][i]
Mr. Greene, sachez que chaque numéro a une fonction particulière. Chaque domaine a un numéro qui détermine l'importance de la fonction pour notre organisation. Je suis le n°6 de l'organisation et ne croyait pas que vous êtes supérieur à moi. On ne donne plus beaucoup dans les chronologiques dont les premiers sont les plus importants ou les plus puissants. Le seul chef de l'organisation est le n°1. Les numéros ne servent qu'à dissimuler notre identité si vous voyez ce que je veux dire. Votre poste n'est pas élevé mais le chiffre qui vous a été attribué correspond à la place d'importance de votre domaine pour notre organisation. Ne croyez surtout pas que vous êtes l'un des dirigeants les plus importants du SPECTRE. Il vous faudra faire vos preuves et nous prouver que nous n'avions pas fait le mauvais choix en vous accordant ce poste.


Ah, cela expliquait cela. D'ailleurs c'était plutôt rassurant. Juste dommage que le bonhomme lui parle sur un ton si peu agréable. Pas très attachant le numéro 6. Dominic se promit d'apporter un peu plus de légèreté et de sympathie au haut-conseil. Il n'était probablement pas altruiste, mais il avait besoin des ambiances humaines et des ménagements flatteurs du monde d'où il venait (les grands des la finance légale). Il se devait cependant de répondre à celui qui lui avait donné sa nomination. En réaction à sa propre erreur, il réagit instinctivement, en ricanant de gêne et de dérision :


"Ah, je me doutais bien qu'il y avait une explication à cette bizarrerie ! Très bien, j'obéirai comme il le faudra à ce numéro 3, et je ne traiterai aucun de mes collègues numérotés comme un subalterne. Mais vous avouerez, le numéro 3, c'est un des 3 plus hauts chiffres, autant ou moins de pouvoir que les autres ça ne change rien, le classement numérique est aussi un facteur indirect d'importance, le 3 est un des chiffres que visent premièrement les ennemis, les conspirateurs quand ils veulent s'emparer du pouvoir, les agents quand ils s'informent sur l'organisation. Voilà pourquoi il ne faut jamais prendre cette charge à la légère."


Son sourire d'homme d'affaire, amical et peut être très lointainement ironique, mais d'une ironie qui ne narguait personne et rêvait une signification que seul lui devait comprendre... ne l'avait pas quitté à travers tout son tour de parole.

Compte-rendu de la réunion à dater du 27 Frévrier 2013. Absence des n°3, n°5, n°6, n°10, absence excusées par l'ensemble des membres présents... La réunion eut pour thème principal l'avancement de l'opération " Double Jeu ". Après confirmation de l'enlèvement de l'individu " William Livingston " et aussi des forces du SPECTRE prêtes à intervenir en Russie. L'opération fut officiellement lancée par le n°1 de l'organisation. Le n°4 de l'organisation confirme sa participation aux évènements à venir. Le reste n'est pas très intéressant ensuite... Vous n'avez pas besoin de connaître plus de détails sur cette opération. Vous saurez tout sur les prochains à venir mais pour celle déjà débutée ou terminée, vous n'en saurez rien pour notre sécurité et pour la votre Mr. Greene. Votre première mission vous sera transmise par quelqu'un d'autre que moi... Je pense que tout est dit, je vous dis donc au revoir n°3.

Et voilà, déjà au revoir. Drôle de façon de traiter un nouveau haut membre du SPECTRE, et chargé d'une telle responsabilité. Il était un des hauts numéros, et on ne le tolérait pas plus de cinq minutes en entretien ? Même si l'autre avait les horaires les plus serrés du monde, c'était presque de l'insolence, cela lui rappelait Dominic lui même, du temps où il n'avait pas une minute de temps libre s'il voulait maitriser la folle cadence de son travail, cédait au minimum un quart d'heure de dialogue aux hauts-membres de sa hiérarchie et un tasse de café. Il l'aurait bien fait remarquer au "numéro 6", mais c'était indigne d'un diplomate. Il se tairait pour cette fois, et peut être la suivante, car le SPECTRE n'est pas n'importe quelle assemblée. Mais s'il donnait énormément de sa personne pour servir une entreprise, quelle qu'elle soit, il était normal d'exiger d'elle un minimum de respect et de reconnaissance. Il ne se laisserait marcher sur les pieds par personne, et si telle chose arrivait ne resterait pas un éternel muet vulgairement malléable et saurait décrier sans violence -sauf si on lui braquait un revolver sur la tête bien sûr, la vie c'est d'être calculateur.

Avant de sortir par la porte, Dominic se tourna une dernière fois vers l'homme, déjà plongé dans les archives de son ordinateur.

"Ah, encore juste quelques secondes de votre précieux temps. Suis-je obligé de tout le temps me faire appeler par mon nom de code, mon numéro, où est-il possible qu'on m'appelle plutôt par mon prénom ou mon nom, tout le conseil, ou au moins seulement vous ? Je vous en serai reconnaissant. "



_________________
----

*-En Libéralisme, notre notion induit la liberté de s'enrichir et d'entreprendre comme fondamentale, mais aussi que toute personne soit responsable de ce qu'elle fait de ses libertés, y comprit le chef d'entreprise ruiné qui n'a pas prêté su pousser l'audace et le chômeur qui n'a pas su donner assez de lui même pour conserver son travail ou en retrouver un autre -*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Ernst Stavro Blofeld
T'as vue? C'est mon nom
avatar
Messages : 450
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 20
Localisation : Inconnue
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: Re: Engagement et Avertissement [Dominic Greene] Mar 5 Mar - 10:20

Tov n'aimait déjà pas le système de numérotation que gère le n°1 mais Dominic lui, préférait qu'on l'appelle par son vrai prénom ou nom. Il vouait se montrer pour que les membres du Conseil le reconnaissent parmi les autres. Dominic avait un besoin d'être reconnu pour ces actes. Kronsteen n'appréciait pas du tout cet homme d'affaire mais devait s'habituer à sa présence parmi le Haut Conseil. Il garderait ses opinions sur Greene secrètes et quand celui-ci fera la moindre gaffe alors... Il s'occupera de lui.

Tout les membres du Haut Conseil connaissent les noms et prénoms de chacun. Vous pourrez être appelé par votre nom mais pas pendant nos réunion. Nous utilisons un réseau satellitaire et au cas où quelqu'un arrive à décoder les codes de sécurité installés alors il aura accès à la liaison et pourra tous nous entendre. C'est pour ça que nous utilisons la numérotation, pour votre sécurité, pour votre importance dans le groupe et pour déterminer le niveau d’exigence de notre part. Comme vous êtes n°3, nous attendrons de très bons résultats de votre part Mr. Greene. Sachez une chose avant de partir. Le SPECTRE n'accepte pas les échecs, il les punit.

Le Réseau SPECTRE avait été mis en place par un des scientifiques de l'organisation. Cette liaison satellite permet à l'organisation terroriste de surveiller et intercepter toute sorte d'informations. Le n°1 savait bien avant la création du SPECTRE que la course à l'information était très importante. Il fallait toujours être les premiers à savoir tout sur tout avant que d'autres ne sachent... Personne n'a encore localisé le satellite du SPECTRE qui est indétectable d'après son créateur mais le n°1 est de nature à se méfier alors il donna à chacun des membres un numéro. Kronsteen devait être intransigeant par rapport à cela et si Dominic dévoile l'identité de quelqu'un durant un liaison satellitaire alors le n°1 se chargera de son cas...

Mr. Greene, vous ne m'avez pas reconnu ? J'ai gagné le championnat mondial d'échecs et bien d'autres compétitions dans ce domaine. Je m'appelle " Tov Kronsteen " mais on m'appelle plus souvent n°6. Maintenant que vous me connaissez et que toute questions a été évoquée. Je vous souhaite la bienvenue parmi le Haut Conseil du SPECTRE. Vous serez sans doute l'un de nos meilleurs éléments... Bien, passez une bonne fin de journée et à bientôt Mr. Greene. Que dieu vous garde....

Les dernières paroles du n°6 furent purement et franchement ironiques et malhonnêtes de la part du joueur d'échec. Il aimait dire le contraire de ce qu'il pense et cela l'amusait énormément. Il n'avait pas souvent l'occasion de rigoler dans sa profession alors il n'allait pas se gêner quant il pouvait le faire. L'entretien maintenant terminé, il ferma son ordinateur et reprit des fiches qu'il devait analyser pour les réunions qui allaient survenir pendant cette journée.




Dernière édition par Ernst Stavro Blofeld le Dim 31 Mar - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dominic Greene
T'as vue? C'est mon nom
avatar
Messages : 201
Date d'inscription : 27/02/2013
Age : 48
Localisation : Variante
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: Re: Engagement et Avertissement [Dominic Greene] Mar 5 Mar - 16:50



Peut être avait-il fait une erreur, se rappela t'il au dernier moment. Il pourrait donner l'impression qu'il cherchait un statut démarqué de celui des autres. Si on le lui faisait pat de ce doute un jour, il saurait répondre la vérité : non, comme dans toute société dans laquelle il avait exercé, il cherchait les meilleurs résultats et la plus grande harmonie. Par instinct professionnel, comme une machine auto-programmé, les hommes tels Greene étaient obsédés par la réussite des entreprises dont ils n'étaient que des outils, ne pouvaient se détacher de cet objectif. Peut être était-ce une manière inconsciente de se servir sous la surface.

Tout les membres du Haut Conseil connaissent les noms et prénoms de chacun. Vous pourrez être appelé par votre nom mais pas pendant nos réunion. Nous utilisons un réseau satellitaire et au cas où quelqu'un arrive à décoder les codes de sécurité installés alors il aura accès à la liaison et pourra tous nous entendre. C'est pour ça que nous utilisons la numérotation, pour votre sécurité, pour votre importance dans le groupe et pour déterminer le niveau d’exigence de notre part. Comme vous êtes n°3, nous attendrons de très bons résultats de votre part Mr. Greene. Sachez une chose avant de partir. Le SPECTRE n'accepte pas les échecs, il les punit.

Réponse satisfaisante.


"Je n'y vois aucune objection, j'obéirai à cette règle, et d'ailleurs je l'approuve, elle est parfaitement fondée. Les bons résultats, sans être prétentieux, je pense que c'est dans mes cordes, même si l'erreur n'est inenvisageable par personne. L'échec, je donnerai tout mon possible pour l'éviter.


L'autre reprit :

Mr. Greene, vous ne m'avez pas reconnu ? J'ai gagné le championnat mondial d'échecs et bien d'autres compétitions dans ce domaine. Je m'appelle " Tov Kronsteen " mais on m'appelle plus souvent n°6..


"Mais bien sûr que je vous avais reconnu : dés que je suis entré je me suis posé la question, j'ai été assez surprit. Un joueur d'échec et un expert de la bourse dans le monde terroriste, cette organisation est simplement géniale. Je vous aurait bien proposé une partie d'échec un jour si vous avez du loisir, mais il y a des années que j'ai perdu de mon talent aux échecs, et je suis devenu plutôt mauvais perdant. Si vous préférez numéro 6, je vous appelerai ainsi"


Les joueurs d'échecs seraient divisés en deux catégories : les très cools, brûlants d'humanité, rayonnants de sympathie et de bienveillance ; et les maniaques misanthropes, aigres, susceptibles, méticuleux, distants. Un peu comme les grands financiers. Quel camp Dominic préférait, ce n'était pas dur à deviner. Même si aux yeux de certains il était entre les deux, il se sentait de l'autre côté de la ligne d'un deux.

Maintenant que vous me connaissez et que toute questions a été évoquée. Je vous souhaite la bienvenue parmi le Haut Conseil du SPECTRE. Vous serez sans doute l'un de nos meilleurs éléments... Bien, passez une bonne fin de journée et à bientôt Mr. Greene. Que dieu vous garde....

Malgré le ton tout à fait gris et sérieux de l'homme, il n'échappait pas à Dominic que l'exagération de cette phrase prouvait sa plus ou moins subtile ironie. Une telle provocation faisait grincer les dents du français. Il ne pourrait probablement jamais se venger, mais il se promit d'avoir le moins de contacts possibles avec cet homme à l'avenir, et d'éviter de s'en faire un ami. Le SPECTRE avait fait le mauvais choix en choisissant cet homme pour lui annoncer sa nomination, ça donnait un gout de gris à ce grand évènement. Se forçant un simple "au revoir" et un dernier léger sourire, Dominic Greene quitta la pièce. Qu'allait-il faire ? Dés qu'il serait rentré, annoncer son poste au plus possible de collègue, contacter le fameux expert comptable numéro 8, et voir les chiffres et les stratégies du SPECTRE. Il donnerait le meilleur de lui pour résoudre les failles, s'il y en avait, donner un petit coup de fouet au finance, si c'était nécessaire ou simplement possible. Il prouverait que Greene n'était pas n'importe qui, et que c'était précisément pour ça qu'il avait su monter jusqu'à si haut.

_________________
----

*-En Libéralisme, notre notion induit la liberté de s'enrichir et d'entreprendre comme fondamentale, mais aussi que toute personne soit responsable de ce qu'elle fait de ses libertés, y comprit le chef d'entreprise ruiné qui n'a pas prêté su pousser l'audace et le chômeur qui n'a pas su donner assez de lui même pour conserver son travail ou en retrouver un autre -*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
T'as vue? C'est mon nom
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: Re: Engagement et Avertissement [Dominic Greene]

Revenir en haut Aller en bas

Engagement et Avertissement [Dominic Greene]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une signature pour Ashley Greene =).
» un engagement pour la vie ...
» Contrat d'engagement de Helsingor
» Contrat d'engagement/prolongation de Pygaer
» inscription Dominic Roy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde ne suffit pas :: Amériques :: Brésil-