Partagez|

With the lights out...( James Bond)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité
T'as vue? C'est mon nom
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Invité



MessageSujet: With the lights out...( James Bond) Jeu 6 Déc - 18:25

Mogadiscio, Somalie...

Une chambre d'hôtel miteuse, sans doute avait-elle été au top du chic dans les années 1960 mais là elle faisait vraiment pitié à voir. Caroline toutefois en semblait pas en faire grand cas, après tout on n'allait pas dans ce pays de merde pour le tourisme (ou alors on était sacrément cramé du ciboulot). La française regardait son ventilateur tourner, une cigarette à la main elle profitait d'un moment de pause avant de rentrer en France. Voilà plusieurs mois qu'elle était là avec la mission d'identifier un groupe de pirates qui avait fait un raid sur un navire français et pris en otage ses occupants. La France avait bien payé la rançon mais avait plus tard envoyé un agent pour récupérer l'argent et faire comprendre qu'on ne plaisante pas avec elle.
6 mois plus tard, après une série de bourre-pifs et de balles dans la tête le boulot était fait. Elle attendait maintenant que sa hiérarchie lui envoie son billet de retour et tous les papiers nécessaires pour passer. Soudain on frappa à sa porte, trois coups-silence-deux coups, le code de son contact sur place (qu'elle n'avait jamais vu). Une enveloppe marron passa dans l'interstice de la porte, Caroline s'en empara et s'assit au bureau pour l'ouvrir. Ce qui tomba ne fut pas ce qu'elle espérait, c'était des photos et une lettre dactylographiée dans un langage incompréhensible (encore un code) pour le néophyte.

«  Un agent du MI6, code 007, est détenu par un gros trafiquant de drogue dans un immeuble de la ville. MI6 n'ayant aucun agent sur place demande notre aide pour le libérer puis l'exfiltrer.
Vous avez carte blanche, comme d'habitude en cas d'échecs vous êtes seule.
Bonne chance... 
»

Caroline soupira et jura, elle qui voulait revoir son mari et son fils le plus tôt possible... Elle posa enfin son regard sur les photos. Celle d'un homme dans sa trentaine, blond avec des yeux bleus qui vous glaçaient le sang, sûrement ce 007. Une autre photo représentait un immeuble que Caroline reconnut tout de suite pour être passé devant à 3 reprises. Après les avoir mémorisés, elle brûla les photos et la lettre puis vérifia son pistolet dans son holster d'épaule...

Elle passa la semaine suivante à planifier son sauvetage, observant les alentours, les va-et vient des gardes. Par chance ces derniers parlait arabe, Caroline pouvait comprendre tout ce qu'il disait. Elle s'infiltra sous divers déguisements pour faire des repérages. Durant la semaine un garde disparut mystérieusement, Caroline parvint à lui faire cracher l'endroit exact où 007 était détenu avant de balancer son corps lesté de ciment dans le port de la ville.

Comme d'habitude à Mogadiscio la ville était sombre la nuit, faute d'éclairages en état de marcher. Dans sa voiture, Caroline vérifia une dernière fois son pistolet, elle y ajouta un silencieux, et son fusil d'assaut, une simple carabine M4 avec poignée, viseur Aimpoint et encore un silencieux. Dans cette mission, la furtivité et la discrétion étaient ses atouts principaux, ça et une bonne planification. Elle sortit de la voiture et prit la ruelle adjacente à celle du bâtiment, elle colla contre le mur et sortit un détonateur. Elle appuya sur le bouton rouge, il y eu une sourde explosion et le bâtiment fut plongé dans la pénombre, Caroline attendit précisément 30 secondes puis mit ses jumelles de vision nocturnes avant de rentrer dans le bâtiment. Elle tua les deux seuls gardes restés pour garder l'entrée et monta quatre à quatre les escaliers. Les quelques gardes qui se trouvèrent sur son chemin furent abattus d'une balle dans la tête. Enfin elle arriva à l'étage où il détenait le colis, elle traversa le couloir en regardant le numéro des appartement.
Elle défonça la porte d'un coup de pied et tua les trois personnes présentes dans la pièce, 007 était là. Elle sourit et s'approcha pour dénouer ses liens :
- 007 ? N'ayez crainte je suis les secours, je vais vous sortir de là. Vous pouvez marcher ? dit-elle dans un anglais irréprochable et sans accent français

Elle lui tendit alors un Walther PPK avec silencieux à son confrère...
Revenir en haut Aller en bas


James
T'as vue? C'est mon nom
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 02/11/2012
Age : 42
Localisation : Partout.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: Re: With the lights out...( James Bond) Sam 8 Déc - 0:05

Bond était fatigué et usé par la situation. Des journées sans manger, des tortures courtes mais qui se ressentent, le manque de sommeil et cette chaleur... A la fin lorsque tout ce cumule, la chaleur est le pire, et de loin... James pensait que ce séjour était le dernier et qu'il avait peu de chance de retourner au Royaume-Uni. L'espoir de vivre diminuait peu à peu même si son mental était en acier, 007 restait un humain.
La journée fut longue mais enfin la nuit tombait et la fraîcheur s'installait. Les gardes entamaient leur procédure habituel et commençaient leur différents déplacements et surveillances du bâtiment. Combien de temps encore la plaisanterie allait-elle durer ?

Le bruit fut bref. C'était un coup de feu. Les trois hommes qui se trouvait dans la salle avec Bond se retournèrent. Plusieurs coups de feu suivirent et on entendait les corps tomber. Soit la personne était douée, soit le groupe qui approchait était synchro'. Une seule personne semblait plutôt étonnant, alors il pensa au groupe. Combien étaient-ils ? 4 ? 5 ? Plus que quelques secondes pour le savoir... Huit secondes s'écoulèrent quand soudain, la porte de la salle tomba et les 3 salopards la suivirent. L'image était fort sympathique. Ce n'était pas un groupe, mais une femme. Et quelle femme ! Une rousse a en couper le souffle... Par chance, la lumière de la lune illuminait son visage et son corps. Une beauté à la française, ça se reconnait. Le sourire au lèvre, elle entra dans la salle et détacha l'agent:

"- 007 ? N'ayez crainte je suis les secours, je vais vous sortir de là. Vous pouvez marcher ? Demanda-t'elle avec un accent anglais parfait.

- Je peux vous suivre jusqu'au bout du monde, dit James en souriant."

Elle lui tendit une arme. Quel détail ! C'était sa favorite, son fidèle Walther PPK munit d'un silencieux. Lorsque les deux agents commencèrent à quitter les lieux, il se retourna une dernière fois. L'enfer était enfin terminé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
T'as vue? C'est mon nom
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Invité



MessageSujet: Re: With the lights out...( James Bond) Lun 10 Déc - 14:30

Dire que la sortie de l'immeuble se fit sans problème serait mentir. Passé l'effet de surprise, les gardes s'étaient ressaisis et ils donnèrent du fil à retordre aux deux agents. Ces derniers durent batailler ferme pour sortir. Caroline constata alors que, même amoindri, 007 restait un bon tireur. C'était donc ça un membre de la section 00... L'obscurité restait encore la meilleure arme des agents. En effet, l'explosion avait complètement détruit le groupe électrogène de l'immeuble. Il ne serait pas réparable avant des heures voire des jours connaissant le pays.

Enfin le duo sortit, par la cave. Caroline avait préféré évité de repasser devant la porte qui devait être sévèrement gardé. Elle aida 007 à s'installer côté passager et prit le volant. Le moteur de l'épave (pour un standard européen) qui servait de voiture à Caroline vrombit ils s'éloignèrent de l'immeuble. Personne ne semblait les poursuivre, pour autant l'agent était toujours tendue. Elle regardait fréquemment derrière elle, au bout de quelques minutes elle sembla se détendre.
- Je vais vous déposer à l'antenne du MI6 au stade de foot de la ville, vous y serez pris en charge et exfiltrer vers le Royaume-Un...

Caroline avait été stoppé en plein milieu de sa phrase par l'irruption derrière eux de trois pick-up équipé de mitrailleuse lourde et chargé de miliciens au service du trafiquant. Peut-être finalement que tout ne se passerait pas comme prévu...Caroline accéléra et prit une rue allant à l'opposé de leur destination. Une des mitrailleuses lourdes se mit en marche, forçant les deux agents à se baisser pour éviter de se faire hacher par les tirs. Les tirs des miliciens vinrent soutenir celui de la mitrailleuse lourde. L'agent français se demanda combien de tirs pourrait encaisser sa voiture avant de tomber en rade. Cette dernière avait été acheté sur place par son informateur (afin de brouiller les traces), si ca avait été du matos de la maison la réssitance de la abgole aurait été augmenté mais là...elle était presque sûr que son père avait acheté ce modèle le jour de sa sortie !
- Prenez la M4 sur la banquette ! Ripostez !

Dernier mot superflu, si elle lui demandait de prendre le fusil d'assaut c'était assurément par pour mettre des fleurs dedans ou pour faire joli sur une carte postale. Le Squale se reconcentra sur la route et comment semer ses poursuivants, décidément 007 devait bien les avoir emmerdé pour qu'ils tiennent à ce point à le récupérer.
Revenir en haut Aller en bas


James
T'as vue? C'est mon nom
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 02/11/2012
Age : 42
Localisation : Partout.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: Re: With the lights out...( James Bond) Ven 14 Déc - 17:08

La jeune femme conduisait très bien malgré l'environnement qui n'était pas des plus adaptés.

"- Prenez la M4 sur la banquette ! Ripostez !"

Bond sourit. Elle était direct et prévoyait tout. Il saisit le fusil d'assaut et retira le cran de sécurité. Il ouvrit la fenêtre du véhicule et sorti comme il pu. Il faisait attention de ne pas se prendre un objet du décor... Vu son état, cela pourrait lui être fatal. Il visa le type sur une des mitrailleuses auquel il plaça une balle dans l'épaule puis dans la gorge. Il avait perdu un peu l'habitude de tirer... Avant, il aurait eu le salopard d'un seul coup. Il aura surement besoin d'un entraînement. Quelques balles fusèrent et obligèrent James à retourner dans le véhicule. Caroline s'engouffrait dans des ruelles étroites et ne faisait aucune erreur. Le sauvetage de Bond était sérieux... Le MI6 lui avait envoyé une perle.

Il sorti de nouveau et tenta d'en tuer un autre mais rata son tire. Il eut une idée. Il visa la roue avant droite du pick-up le plus proche. Le conducteur ne contrôlait plus le véhicule et celui-ci entama une série de tonneaux. Le deuxième, pas très loin derrière, frappa le premier et bloquèrent la route au troisième qui rapidement, prit une autre direction. Quelques secondes plus tard, le pick-up était au même niveau que leur voiture, dans une rue parallèle. 007 entra de nouveau dans le véhicule.

"Je pense que vous êtes capable de semer cette voiture. Je ne doute pas un instant de vos capacités, dit-il. "

Il observait la ravissante rousse au volant et attendait avec impatience un joli coup de volant de sa part. Histoire de voir ce dont cette femme était capable.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
T'as vue? C'est mon nom
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Invité



MessageSujet: Re: With the lights out...( James Bond) Jeu 20 Déc - 20:28

- Joli coup, commenta la rousse

Elle passa la dernière vitesse et accéléra significativement. Le moteur ne réagit pas vraiment comme elle l'espérait, il commença à faire une série de bruits pas vraiment rassurant. Concentrée sur sa conduite elle ne réagit pas au compliment de l'agent anglais, elle vit le pick-up adverse dans la rue adjacente. Elle se baissa quand les AK47 crépitèrent bruyamment, les balles brisèrent les vitres de la voiture et sifflèrent au-dessus de leur tête. Caroline jura en français, elle dégaina son pistolet et riposta, blessant un ennemi et en tuant au moins deux. Elle fit une manœuvre brusque, tournant au dernier moment et freina pour provoquer un dérapage. Les pneus de l'épave crissèrent, elle tourna et Caroline se retrouva face au conducteur, elle vida son chargeur. Les balles brisèrent le pare-brise, le sang gicla dessus. Hors de contrôle, le pick-up continua sa trajectoire, la voiture dans un autre, les deux se frôlèrent et l'espace de quelques secondes Caroline crut qu'elle avait provoqué un accident.
Elle ne regarda pas le résultat de l'accident qu'elle avait provoqué, elle accéléra et démarra en trombe. Des tirs dans leurs dos signalèrent que des miliciens avait survécu à l'accident, une balle effleura le bras de caroline. Elle poussa un petit cri de douleur et regarda rapidement sa blessure, rien de grave, ul léger filet de sang coulait et poissait la manche de sa chemise. La française lança un sonore "Merde !" mais continua sa route. Elle ne ralentit pas, voulant à tout prix mettre le maximum de distance entre eux et leurs poursuivants. Le plus tôt 007 serait en sureté, le plus tôt elle pourrait rentrer chez elle et c'est à peu près tout ce qui lui importait.

Etait-elle trop concentrée sur la route ? Ou alors dans ses pensées à imaginer le retour tant espérée ? Caroline n'aurait pas vraiment su le dire mais elle entendit la détonation et perdit le contrôle de la bagnole quelques secondes plus tard, elle hurla de s'accrocher. La voiture partit en vrille puis fit plusieurs tonneaux sur la route avant de s'écraser dans un taudis. Elle perdit connaissance après que sa tête ait violemment heurté le volant de la voiture...

Revenir en haut Aller en bas


James
T'as vue? C'est mon nom
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 02/11/2012
Age : 42
Localisation : Partout.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: Re: With the lights out...( James Bond) Dim 23 Déc - 23:07

Le choc fut violent. Puis, plus rien. Une minute ou deux passèrent lorsque Bond ouvrit les yeux et se rendit compte des dégâts. La voiture était complètement retournée et reposait donc sur le toit. Miracle ou pas, l'agent britannique n'avait rien... Par contre, sa collègue était dans les pommes, le bras blessé. Il frappa le pare-brise du véhicule avec son pied et se débarrassa du peu de verre qui y restait. Lorsqu'il commençait à sortir la jeune femme, il entendit leurs poursuivants approcher du lieu. Rapidement, il tira sa collègue puis la déposa sur son épaule. A l'aide de sa main droite, il prit son Walter et se dirigea vers une autre sortie dans la petite maison. Evidemment, les miliciens restants avaient encerclé le lieu et deux d'entre eux étaient entrés par l'arrière. Tandis que les autres admiraient l'épave du véhicule, en attendant que quelque chose se passe. Les ombres glissaient sur les murs et leur forme confirmait bien que les ordures s'approchaient de 007. Il respira un bon coup puis retint son souffle. Il tendit son bras vers le coin de la petite salle dans laquelle un deux deux miliciens entrait. Lorsque la jambe de celui-ci apparût dans la vision de Bond, il tira, obligeant l'homme à se pencher vers l'avant. James saisit l'occasion de l'achever et tira une deuxième balle dans la tête.

Sans attendre, l'espion continua sa route et pénétra dans un bâtiment un peu luxueux, qui semblait être une villa dont les propriétaires étaient sortis. Le deuxième milicien lui était encore dans la petite maison. Il était monté à l'étage en pensant que 007 y serait caché mais lorsqu'il descendit et vit son collègue mort, il sortit et aperçut des taches de sang. Taches provenant du bras de la jeune femme. James vit ensuite des escaliers qui donnaient sur une grande terrasse. Il les prit puis continua sa route. Malheureusement, un coup retentit et vint frapper un encadrement de porte près de Bond. Le deuxième salopard était là.

Délicatement, il posa la belle rousse sur un fauteuil en osier, installé là pour bronzer ou lire au soleil. Il se baissa puis s'approcha de l'enfoiré qui n'avait apparemment plus de balles. L'agent sourit et profita pour commencer un combat à mains nues. Pourquoi ne pas profiter d'un petit entraînement surprise ? Puis au-moins, aucun bruit ne pourrait attirer le reste des miliciens qui tournaient toujours autour du petit taudis. L'homme tenta de frapper James qui attrapa son avant-bras et retourna le poignet. Il ne s'arrêta pas là et brisa l'articulation. Lorsque la victime commença à crier, 007 mit sa main sur la bouche du milicien puis lui brisa la nuque. Le seul bruit qu'on entendit fut celui de la tête du mort contre le sol. Il remonta les escaliers et retourna vers sa collègue. Toujours évanouie, il s'occupa de la blessure du bras. Ce n'était pas profond ni dangereux, mais la perte de sang était mauvais lors d'un évanouissement. Il déchira une petite partie de la manche de la jeune femme et banda le bras.
La rousse conservait sa sensualité même dans les pommes et blessée. L'anglais sourit et la repris sur son épaule. Il continua sa route au-travers de ces lieux mystérieux, sous les yeux des gens ahuris par ce qu'il voyaient. Un homme portant une femme dans les pommes au milieu de la route. Tant pis, pas de temps à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
T'as vue? C'est mon nom
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Invité



MessageSujet: Re: With the lights out...( James Bond) Jeu 10 Jan - 22:37

Les secousses éveillèrent lentement Caroline, elle ouvrit péniblement les yeux mais ne vit que du flou. Il lui fallut plusieurs secondes pour qu'elle y voit clair et qu'elle comprennent d'où venait les mouvements. C'était 007 qui était en train de la porter, costaud pour un mec qui sort d'une semaine de détention. Elle lui tapa doucement sur l'épaule pour lui signifier qu'elle était réveillée, il la posa dans un coin discret et elle remercia. Elle se toucha la tête à l'endroit où ça lui faisait et réprima un frisson de douleur, par chance elle s'en tirerait sûrement avec seulement une belle bosse. C'est n'est qu'après qu'elle se rendit compte que sa blessure au bras avait été bandé, elle remercia a nouveau 007 tout en précisant que cela n'était pas nécessaire. Des cris et des imprécations suivis de tirs de kalashnikov ramena Caroline définitivement sur terre. Elle vérifia le chargeur de son flingue et se risque un coup d'oeil dans la grande rue. Des dizaines d'hommes armés de Kalashnikov était visible, ils couraient dans la rue en tirant à tout va et renversant les étals, injuriant copieusement Caroline et 007 en arabe. Elle se remit à couvert et vit la porte juste derrière son collègue, elle s'y précipita et la défonça d'un seul coup de pied.
Suivi par son « ami » anglais elle rentra dans la pièce et monta l'escalier. Elle grimpa directement sur les toits, elle se baissa instinctivement et s'avancer pour jeter un œil, les hommes étaient toujours en train de fouiller dans la rue en insultant toute la famille et les deux agents deux agents.
- Restez baissé, ordonna t-elle

Elle s 'éloigna du rebord et prit son élan pour sauter sur le toit d'en face qu'elle traversa en courant puis joua au funambule en traversant le vide sur un arc soutenant les deux immeubles. Elle éxécuta un magnifique saut et...passa au travers du toit de l'autre immeuble, par chance elle tomba sur un lit, par malchance il était occupé. La femme dedans poussa un cri perçant tandis que l'homme saisit une machette sur la table de chevet et attaquait Caroline. Elle fit une roulade pour éviter le coup qui tomba pile sur sa jambe, il poussa un cri de douleur, Caroline pointa son arme et tira. Le sang éclaboussa le mur derrière et les draps, la femme bien entendu hurla de plus belle.
*Bon bah pour la discrétion c'est loupé*

Caroline regarda par la fenêtre et vit leurs ennemis courir en direction du bâtiment, elle nota l'enseigne clignotant et sut qu'elle était dans un hôtel. Elle ouvrit la porte pour sortir de la chambre, un rafale de kalashnikov passa à quelques centimètres de sa tête, elle se hâta de rentrer. En bas elle entendit les hommes du trafiquant rentrer dans l'hôtel et courir, aimablement renseigné par l'homme à l'acceuil (celui qui avait tiré). La sécurité de l'hôtel s'était aussi joint à la fête, à leur tête et leur accoutrement ils étaient du même acabit que les autres. Elle adressa un regard d'excuse à 007, ses lèvres formèrent la phrase « Je suis désolé »
Revenir en haut Aller en bas


James
T'as vue? C'est mon nom
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 02/11/2012
Age : 42
Localisation : Partout.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: Re: With the lights out...( James Bond) Mar 15 Jan - 23:19

Les chances d'évasion de James s'étaient terriblement amincies. Il sentait une pression monstre en lui et sur le moment, ne savait pas quoi faire. Il n'en voulait pas à la jeune femme. Elle avait fait son boulot et c'étaient des choses qui arrivaient. Seulement là, le conflit direct semblait être l'unique solution. Lorsqu'il regarda son Walter puis la femme dans le lit, il eut une idée. Elle était la porte de sortie ! Il regarda la rouquine et lui expliqua tout:

" On va s'en servir comme otage ! Les autorités ne tireront pas sur elle et si le trafiquant et ses hommes le font, les flics les arrêteront donc c'est gagnant à tous les coups ! "

Le sourire aux lèvre, Bond saisit la demoiselle du lit, plaça son bras autour de son coup et son pistolet sur la tempe. Elle était tétanisée. Il demanda à sa collègue d'ouvrir la porte, chose qu'elle fit et il commença à sortir. L'anglais cria:

" Ecoutez moi ! J'ai une innocente dans les bras, alors un faux pas et je la tue. Moi et mon amie allons sortir d'ici tranquillement. "

A l'aide de l'otage, il s'approcha d'une baie vitrée au fond du couloir. Il ne voulait pas descendre les escaliers avec tous ces types car l'un deux pourraient le prendre par surprise. La sortie au travers d'une fenêtre était plus appropriée. Il posa son dos contre la vitre et attendit. Il chuchota à sa collègue:

" Si vous voyez un moyen de descendre, je sais pas par exemple un camion poubelle ou un truc du genre, tirez sur la vitre. Elle se cassera en mille-morceaux et on pourra sauter tranquillement sans avoir à se briser les os pour la traverser. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
T'as vue? C'est mon nom
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Invité



MessageSujet: Re: With the lights out...( James Bond) Mar 29 Jan - 22:22

Beaucoup de choses avait merdé dans ce sauvetage, Caroline n'avait pas prévu la ténacité des miliciens. Quand son confrère et compagnon de galère lui proposa une solution elle resta légèrement dubitative. Elle ne voyait pas des miliciens faire grand cas d'une pauvre bougresse dont ils ignoraient tout et pourtant, tandis qu'elle traduisait les propos de l'agent anglais en arabe (pour être sûr qu'ils comprennent), ils semblèrent réticent à ouvrir. Elle supposa l'espace de quelques secondes que c'était à cause des magnifiques poumons de la jeune femme laissés à l'air libre.
Elle comprit rapidement ce que voulait 007 , la vitre vola en éclat au premier tir et les deux agents tombèrent dans un tas d'ordures, derrière les tirs de Kalashnikov crépitèrent, la jeune prise en otage hurla puis se tut.
La française sprinta en direction d'une moto, elle parvint à la faire démarrer et accéléra après avoir ordonné à 007 de monter. Derrière eux, les miliciens remontaient dans les pick-up pour les poursuivre. Elle vit devant elle un étal en bois, Caroline tira à deux reprises sur les piquets pour transformer l'étal en tremplin. Elle lança la moto à pleine vitesse et prit le tremplin improvisé, ils se retrouvèrent alors dans les airs.

Après un joli vol plané, l’atterrissage dans une rue adjacente fut violent, elle encaissa la douleur mais se félicita d'être une femme, le pauvre 007 devait avoir eu assez mal. Elle s'éloigna un peu plus des pick-ups des miliciens, roulant à une grande vitesse. Une chance qu'il n'y ait personne dans les rues à cette heure-ci, à cette vitesse ca serait un accident à coup sûr et encore plus d'emmerdes (si si je vous assure c'est possible). Elle sourit alors pour la première fois en pensant qu'ils devaient avoir semés leurs poursuivants. Elle prit toutefois soin de passer par des rues tortueuses, évitant les grands boulevards pour augmenter les chances d'éviter d'autres miliciens...
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
T'as vue? C'est mon nom
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -





MessageSujet: Re: With the lights out...( James Bond)

Revenir en haut Aller en bas

With the lights out...( James Bond)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» James Bond:ma presentation
» James Bond le Jeu de Rôle qui a la classe !!!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Le Continent des hommes poissons [Ciné/Critique]
» James Bond - RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde ne suffit pas :: Afrique :: Somalie-